Tout ce qu’il faut savoir sur les peptides et les protéines.

Vous trouverez ci-dessous nos conseils, pour des conditions optimales de stockage des peptides livrés, ou encore pour la solubilisation de ces derniers.
Merci de nous contacter pour toute information complémentaire.

  • CONSEIL DE STOCKAGE DES PEPTIDES
    Il est recommandé de stocker les peptides sous forme lyophilisée à – 20°C. A cette température, la majorité des peptides peut rester stable pendant plusieurs années.
    Afin de diminuer l’exposition des peptides à l’humidité, les peptides doivent être aliquotés. Attendre que les aliquots soient à température ambiante avant de les ouvrir, afin d’éviter la condensation.
  • SOLUBILITE – GENERALITES
    Certains peptides peuvent être difficiles à solubiliser. Essayer initialement de l’eau désionisée.
    Si le peptide reste insoluble, différentes molécules peuvent être ajoutées à l’eau en fonction du peptide et des expériences que vous souhaitez mener :
    – Peptides basiques : addition d’acide acétique (10%) ou de TFA (0,1%) ;
    – Peptides acides : addition d’ammoniaque (0,1%) ;
    – Peptides très hydrophobes ou neutres : addition d’acétronitrile (10%), Isopropanol, DMSO ou encore DMF.
    Dans tous les cas, la sonication est recommandée.
    Lorsque votre peptide est complétement solubilisé, ajouter le tampon pour atteindre la concentration souhaitée.
  • PARTICULARITES
    Cystéine (C), Méthionine (M), ou Tryptophane (W) :
    Les peptides contenant ces acides aminés sont extrêmement sensibles à l’oxydation (risque de dimérisation, cyclisation) et doivent être solubilisés avec de l’eau ou du tampon désoxygéné (peut être obtenu par filtration sous vide ou par bullage avec de l’hélium, de l’argon ou de l’azote). En aucun cas vous ne devez utiliser de solution basique ou du DMSO.
    Glutamine (Q) :

    Les peptides contenant un acide glutamique en N-terminal peuvent former un cycle en solution acide (pyroglutamate).
    Les solvants tels que l’acétonitrile ou le DMSO doivent être dilués à une concentration compatible avec les tests biologiques (ex. culture cellulaire, etc).